Pourquoi et comment retirer le sucre de votre vie quotidienne ?

Publié le : 02 décembre 202010 mins de lecture

Vous devez savoir que l’une des principales lignes directrices pour ceux qui veulent suivre un régime alimentaire sain est de réduire de manière significative leur consommation quotidienne de sucre. Mais, est-ce que c’est un tel méchant ? ! Ou est-il possible d’en consommer modérément sans nuire à la santé !

C’est un fait que la consommation excessive de sucre est mauvaise… Et il ne s’agit pas seulement du fait qu’elle entraîne une prise de poids, mais qu’elle est associée au développement d’une série de maladies.

Cependant, on peut parler d’une consommation « tolérable » de sucre dans la vie quotidienne… Après tout, le gros problème est dans l’exagération ! Il est surtout intéressant de connaître des options intelligentes pour remplacer cet ingrédient. Découvrez pourquoi le sucre est exactement mauvais pour la santé et donner des conseils pour le remplacer au mieux !

Quels sont les différents types de sucre?

Saviez-vous qu’il existe plusieurs types de sucres et que certains sont même considérés comme plus sains ? 

Le sucre raffiné est le type de sucre qui passe par un processus de raffinage au cours duquel il perd plus de 90 de ses nutriments (vitamines et sels minéraux). « Pour devenir blanc, il reçoit de nombreux additifs chimiques, comme le soufre, par exemple. Il est considéré comme le pire sucre pour la santé. Plus le sucre est blanc, plus il est chimique. Une cuillère à café (5g) contient 20 calories, 5g de glucides », souligne le professionnel.

Sucre brun, c’est la façon la plus brute d’extraire le sucre de la canne à sucre, il ne passe pas par le raffinage, il conserve donc plusieurs nutriments, comme le calcium et le fer. C’est l’une des plus saines. Une cuillère à café (5 g) contient 20 calories, 5 g de glucides, 1 mg de magnésium et 2,1 mg de fer.

Quant au sucre de démerara, c’est le sucre qui subit un léger raffinement, ce qui lui permet de conserver ses éléments nutritifs. « C’est aussi une bonne option, surtout sous forme organique, sans additifs chimiques », dit-elle. Une cuillère à café (5 g) contient 20 calories, 5 g de glucides, 1 mg de calcium et 2,1 de fer.

Ensuit, le sucre de coco est obtenu par la sève du cocotier, après un processus de chauffage pour éliminer l’eau, jusqu’à ce qu’il soit complètement déshydraté. A la fin de ce processus, il reste de nombreux cristaux – le produit final du sucre de coco : « Il est totalement naturel, puisqu’il ne subit aucun processus de raffinage, et ne contient aucun agent de conservation. Il est toujours très nutritif, avec plusieurs vitamines, comme celles du complexe B (B1, B2, B3 et B6), en plus d’avoir plusieurs minéraux, tels que le potassium, le zinc, le fer et le magnésium. Il a également un faible indice glycémique », explique le spécialiste. Une cuillère à café (5g) contient 19 calories, 5g de glucides.

Il est donc facile de comprendre que le plus important est d’éviter le sucre raffiné. Mais il est bon de savoir que les autres options en matière de sucre, bien que plus saines, ne doivent pas être consommées à l’excès.

À explorer aussi : Quand le sucre influence les processus métaboliques

La consommation de sucre présente-t-elle des avantages pour la santé?

De nos jours, on parle beaucoup des méfaits du sucre. Mais peut-il être bénéfique pour la santé de quelque manière que ce soit ? La réponse est oui.

 Tout d’abord le sucre est le responsable de l’approvisionnement du corps en glucose, qui agit sur le fonctionnement du cerveau, de la rétine et des reins. Le glucose agit également sur la prolifération des bonnes bactéries, contribuant ainsi à l’élimination des bactéries nuisibles.

De plus, le sucre est une source de nutriments importants: de calcium, de phosphore, de fer, de chlore, de potassium, de sodium, de magnésium et de vitamines B. Il est donc important que le sucre ne passe pas par le processus de raffinage, ce qui est une option plus saine.

Il favorise également le bien-être car il contient des substances qui stimulent le cerveau à produire de la sérotonine, responsable des sentiments de bien-être et de plaisir.

Malgré ces avantages, il convient de souligner l’importance de choisir les types de sucres qui ne sont pas passés par le processus de raffinage et de toujours les consommer avec modération !

Pourquoi le sucre est-il mauvais pour la santé?

Le principal problème causé par la consommation excessive de sucre est l’obésité, considérée aujourd’hui comme une épidémie mondiale, étant un facteur de risque pour d’autres maladies chroniques importantes. L’obésité est parfois un facteur de risque de problèmes cardiovasculaires, tels que les maladies coronariennes, l’insuffisance cardiaque, la mort subite, entre autres complications.

L’obésité est également un facteur de risque d’hypertension (lorsque la force du sang contre la paroi artérielle est trop importante), qui peut entraîner des maladies cardiaques et des accidents vasculaires cérébraux. De plus, elle est toujours un facteur de risque de diabète et même de cancer.

Afin d’éviter tous ces problèmes, le nutrologue souligne qu’un changement d’habitude est très important : manger plus sainement, consommer moins de produits industrialisés et faire de l’exercice physique. 

Alternatives pour remplacer le sucre raffiné

Il n’est pas nécessaire de renoncer complètement aux aliments les plus sucrés… Le conseil est de faire de meilleurs choix ! 

Miel  est l’un des meilleurs « édulcorants naturels ». Il provient du nectar des fleurs et contient 80 et des sucres naturels, 18 et de l’eau et 2 et des minéraux, des vitamines, du pollen et des protéines. Cependant, il est bon de se rappeler que le miel contient des calories, il doit donc être utilisé en petites quantités et ne doit pas être chauffé afin de conserver ses nutriments.

Stevia est un édulcorant naturel, fabriqué à partir des feuilles de la plante stevia rebaudiana. Le nutrologue explique que le Stevia est idéal pour les diabétiques, qu’il n’a pas de calories, ne contient ni sucre ni hydrates de carbone et a un faible indice glycémique – mais il est très sucré !

Le sucre biologique proviennent de la culture de la canne à sucre, qui ne contient pas de pesticides, et aussi du processus de production, qui n’utilise pas de produits chimiques. Il ne subit pas de raffinage, ce qui lui donne des grains plus foncés et plus épais. Mais il est à noter que sa consommation doit également être modérée, car elle augmente le taux de glycémie dans le sang.

Sirop d’érable est fabriqué à partir de la sève d’érable (une plante commune en Asie et en Europe), ce qui donne un liquide sucré. Il est composé de 70 et de saccharose, avec un faible niveau de fructose. Il est très sain, contient une bonne quantité de manganèse, de calcium, de potassium et de zinc. Il est également riche en antioxydants, qui aident à neutraliser les radicaux libres. Le sirop est stable à la chaleur, il peut donc être utilisé dans des préparations chaudes..

Sirop d’agave est extrait d’un cactus, il est très semblable au miel. Cependant, alors que le miel est composé de 50% de glucose et de 50rutose, le sirop d’agave contient à lui seul plus de 80% de fructose. Un autre facteur important est la charge en glucose, qui est beaucoup plus faible que celle du miel et du sucre. Ce sirop contient des glucides, des vitamines et des minéraux (tels que le fer, le calcium, le potassium et le magnésium). Cependant, il doit également être utilisé de façon modérée, car bien qu’il ait un faible indice glycémique, il a une forte teneur en fructose.

Mélasse, il s’agit d’un sous-produit du processus de production du sucre ou de la betterave, qui concentre ses nutriments et lui donne son goût sucré. Il est riche en tous les nutriments extraits du sucre lors du processus de raffinage. C’est une bonne source de fer et de calcium. Il contient également du cuivre, du magnésium, du zinc, du sélénium et du potassium. Bien qu’il ait un index glycémique modéré, il doit être évité par les diabétiques.

Les différentes sources de sucre

Contrôler la consommation de sucre ne consiste pas seulement à éviter le sucre ajouté dans les aliments (comme le café, les jus, les fruits et les recettes de bonbons)… En effet, de nombreux autres aliments apportent du sucre dans leur composition. Consultez quelques exemples :

Fruits, céréales, miel : ils contiennent naturellement du fructose et, aussi sains qu’ils soient, ils ne doivent pas être consommés en excès.

Le lait et les produits laitiers : ils contiennent du glucose et du galactose, qui sont également des types de sucres et ne doivent pas être consommés en excès.

Riz, pommes de terre, maïs, farine, fécule de pomme de terre : ces aliments, entre autres, contiennent de l’amidon, qui est composé de plusieurs molécules de glucose. Ils doivent toujours être consommés avec modération et le conseil est d’investir, de préférence, dans les versions complètes.

Sirop de maïs : c’est une solution concentrée de sucre, présente dans de nombreux produits industrialisés, tels que le karo, les gâteaux, les puddings, les boissons gazeuses, les jus en boîte, etc.

Saucisses, hamburgers, barres de céréales, compléments alimentaires et aliments industrialisés : beaucoup de ces aliments contiennent de la maltodextrine, qui est composée de plusieurs molécules de glucose. Restez à l’écoute !

Les boissons gazeuses : la boisson est certainement la championne en matière de quantité de sucre. Une canette contient environ 35 grammes de sucre, soit 8 cuillères à café de sucre. En outre, les boissons gazeuses contiennent plusieurs substances artificielles dans leur composition et ont une très faible valeur nutritionnelle

Plan du site