L’alimentation vivante valorise la vitalité présente dans l’alimentation

Publié le : 02 décembre 20206 mins de lecture

Lorsqu’elles entendent parler d’aliments vivants, de nombreuses personnes finissent par penser à un certain type de régime alimentaire, qui autorise certains groupes d’aliments et en exclut d’autres. Mais cela va bien au-delà et constitue en fait un mode de vie. Ne mange-t-on que des aliments crus ?, Qui peut adhérer à des aliments vivants ?, Quels sont les avantages de ce type d’aliments ? Ce ne sont là que quelques-unes des questions que la plupart des gens se posent encore sur le sujet. L’alimentation vivante est un mode de vie qui valorise la vitalité présente dans l’alimentation. Il est donc basé sur des graines germées, des germes et des crudités au naturel. Cette nourriture doit être exempte de cuisson, transformée et dérivée d’animaux.

La nourriture vivante, qu’est-ce que c’est ?

Avant toute chose, il est important de savoir précisément de quoi l’on parle. Appelée également alimentation haute vitalité, la nourriture vivante se traduit par des repas 100% naturels. On retrouve par exemple dans les aliments phares de ce régime les graines germées, les fruits et les légumes crus ou bien encore les algues alimentaires. Afin d’être totalement en phase avec le concept, on aura tendance à privilégier des produits issus de l’agriculture biologique pour éviter d’avoir dans son assiette des aliments ayant subi des traitements chimiques ou bien encore des manipulations génétiques. Lorsque vous adoptez un régime à base de nourriture vivante, vous allez vite remarquer que vous ne pouvez pas faire l’impasse sur la qualité des produits que vous mangez. En effet, il est impératif d’éviter tout ce qui contient des additifs, des colorants, des exhausteurs de goûts, des conservateurs et tous les autres compléments chimiques qui peuvent être ajoutés sur de la nourriture. Le principe de base est simple, vous préparez des repas aussi sains que possible.

Avantages de l’alimentation vivante

Mais, enfin, pourquoi l’alimentation vivante attire-t-elle de plus en plus de fans ? Quels sont ses avantages ? La considération est que ce type d’aliments est hautement détoxiquant, ce qui apporte par conséquent un certain nombre de bénéfices à la santé et au bien-être d’une personne. Il facilite les processus naturels de détoxification, c’est-à-dire qu’il permet au corps de s’organiser, sans perdre d’énergie avec la digestion. Le praticien y trouve un plus grand bien-être, une clarté mentale, une joie de vivre, une connaissance de soi, une sérénité, en plus d’une plus grande vitalité et d’un plus grand enthousiasme pour les activités quotidiennes. Ainsi, ils peuvent être mis en évidence comme les principaux avantages de l’alimentation vivante :

  • Une plus grande disposition physique ;
  • Une meilleure qualité de sommeil ;
  • Enthousiasme pour la vie ;
  • Diminution de l’appétit pour les aliments difficiles à digérer ;
  • Un plus grand sentiment de bien-être ;
  • Les sautes d’humeur ;
  • Au bout d’un certain temps, il est fréquent qu’une perte de poids s’ensuive (bien que ce ne soit pas le but recherché) ;
  • Diminution du risque de problèmes de pression artérielle, en plus du risque de maladies chroniques telles que le diabète, entre autres.

À qui s’adresse le flux en direct ?

La nourriture vivante convient à tout le monde, quel que soit l’âge. « L’important est de germer correctement, de se nourrir en quantités et variations appropriées et d’observer. Écoutez votre corps. Et il n’y a aucun risque à suivre les aliments vivants. Le seul risque est que la personne devienne dépendante du bien-être, qu’elle veuille transformer plus intensément sa routine et adopter un mode de vie plus heureux. Mais la recommandation pour la personne qui s’intéresse à ce changement d’alimentation est bien sûr de demander l’avis d’un professionnel, afin qu’elle puisse introduire progressivement des aliments vivants dans son alimentation quotidienne, en respectant toujours son corps. Il est également important de toujours partager les résultats avec le médecin et/ou le nutritionniste de confiance.

Alimentation vivante : que peut-on manger ?

La cuisine vivante est très riche et savoureuse. Vous comprenez que manger est un acte affectif, social et affectueux, de sorte que recréer des plats et des formes connus accède à vos émotions, de sorte que vous apprenez progressivement à aimer de nouveaux aliments, plats et recettes, qui bien que délicieux, vous procurent un plaisir au-delà de l’instant. Les praticiens apprennent à valoriser le plaisir qui vient après. Le lait d’amande, les biscuits déshydratés aux graines de lin, les nouilles de légumes sur fil avec des sauces aux graines germées, les chocolats 100% cacao, les tartes, les sucreries, les en-cas déshydratés, ainsi que les plats chauds, presque chauds, comme le risotto et les « pâtes » à base de légumes sont quelques exemples d’aliments consommés dans le cadre de l’alimentation vivante. Il convient de rappeler que l’alimentation vivante n’est pas un régime à suivre, il n’est donc pas correct de parler de « prohibition alimentaire ». Cependant, la considération est qu’il existe une « conscience alimentaire » et, à partir du moment où une personne reconnaît quels aliments sont bons pour sa santé, elle a tendance à arrêter de consommer ceux qui ne le sont pas. La plupart des praticiens de l’alimentation vivante sont végétariens ou végétaliens, mais ce n’est pas exactement une « règle à suivre ». Certains adeptes consomment 70 aliments crus et 30 aliments cuits et, dans certains cas, peuvent inclure du poisson et des œufs de bonne qualité dans leur alimentation, par exemple. D’autres mangent 100 aliments russes. Mais, en général, l’idée est d’inclure dans l’alimentation ce que la nature offre sous une forme intégrale, de cette manière : les aliments raffinés, le pain, les pâtes, la farine, le lait, les produits laitiers, le sucre et la viande ne sont pas indiqués.

Plan du site