Comment consommer les graines de chia ?

graines de chia

Publié le : 02 décembre 20206 mins de lecture

Encore méconnu du grand public voici dix ans, le chia est progressivement monté en puissance et fait désormais partie des produits les plus commercialisés dans les magasins bio. Qu’est-ce que les graines de chia ? Quels bienfaits sont-elles en capacité d’offrir à votre organisme ? Comment bien les utiliser ? Vous le saurez en prenant connaissance des informations présentes dans le texte ci-dessous.

Quelques informations sur le chia

Le nom latin de cette plante est Salvia hispanica. Elle est issue d’une grande famille d’herbacées (les lamiacées) qui compte également dans ses rangs la menthe poivrée, la sauge, la lavande ou encore le patchouli. Dépassant à peine le mètre de hauteur, elle produit des fleurs de couleur violette ou blanche qui donneront par la suite des graines blanches ou noires. Ces dernières présentent un très léger goût proche de celui de la noisette.

La culture du Chia est associée depuis des millénaires à l’Amérique du Sud. Son nom lui a d’ailleurs été donné par un peuple descendant des illustres Aztèques nommé les Nahuas. Celui-ci évoquait à la fois la force, le soin et la féminité. De nos jours, la plante est toujours largement cultivée dans cette région du monde. L’Argentine et le Pérou se disputent d’ailleurs la première place du classement mondial des pays producteurs.

Vous aimeriez en savoir davantage sur le chia et ses graines aux vertus surprenantes ? Cliquez ici pour plus d’infos ! En plus d’informations et de conseils de grande qualité, vous accéderez dans le même temps à une boutique en ligne particulièrement intéressante.

À explorer aussi : 6 bonnes raisons de connaître l'huile de chia

Graines trempées ou sèches ?

Il existe deux principales manières de consommer la graine de chia. Aucune d’elles n’est meilleure que l’autre pour votre santé. Comme une grande majorité des utilisateurs, vous pourrez ainsi consommer la graine trempée. Vous devez savoir qu’elle est capable d’absorber plus de quinze fois son poids en eau. Sa consistance deviendra alors plus gélatineuse (d’ailleurs des consommateurs végans s’en servent pour remplacer les œufs dans certaines recettes). Vous n’aurez qu’à verser une cuillerée à soupe de graines dans un grand verre contenant un liquide. Rien ne vous oblige à vous servir exclusivement d’eau, vous pouvez tout à fait les faire tremper dans du lait ou du thé par exemple.

Certains consommateurs, rebutés par cet aspect trop gélatineux à leur goût, préfèrent utiliser la graine sèche. Vous constaterez d’ailleurs qu’elle croque sous la dent sans pour autant être trop dure, rappelant ainsi la graine de pavot par exemple. Vous pourrez en saupoudrer partout où vous le souhaitez ! Attention, tout de même à penser à bien vous hydrater après avoir consommé de la sorte ces graines. N’oubliez pas qu’elles nécessitent en effet beaucoup d’eau pour gonfler !

Les différents modes de consommation

Qu’elles soient sèches ou trempées, la façon la plus simple de consommer ces graines reste de les intégrér dans tous les plats que vous cuisinerez. Une grande partie des utilisateurs en saupoudrent partout (ou presque) dans le but de bénéficier au maximum de toutes leurs qualités ! Ils en mettent par exemple dans les salades, les céréales, les desserts, les fruits et même dans leurs yaourts. Transformées en poudre, ces graines peuvent épaissir une sauce sans en dénaturer le goût. Elles remplaceront également certaines farines et les œufs, représentant ainsi une alternative crédible pour les végans ou les personnes souffrant d’intolérances alimentaires.

Si vous n’êtes pas trop rebuté par l’aspect gélatineux des graines une fois trempées, vous avez également l’option de les boire. Pour en tirer tous les bienfaits, il est recommandé de le faire un fois par jour, au moins une demi-heure avant un repas. Prenez également le temps de bien laisser gonfler les graines. Faites les tremper une bonne heure avant d’ingurgiter la boisson obtenue. N’hésitez pas à ajouter une grande quantité de liquide (eau, jus d’orange, thé etc) afin de rendre la mixture moins épaisse et moins gélatineuse.

Rien ne vous interdit non plus de manger ces graines sans les avoir trempées auparavant. Pourtant, l’expérience montre qu’un tel usage n’est pas conseillé. Vous n’aurez qu’à faire un essai pour vous rendre rapidement compte qu’une sorte de pâte va se créer rendant la mastication et la digestion très difficiles. L’expérience sera finalement peu satisfaisante et vous risquez d’abandonner. Si vous souffrez de problèmes pour déglutir, vous pouvez même oublier cette méthode !

Les propriétés remarquables du chia

Pour comprendre les bienfaits apportés par le chia, il est intéressant d’étudier la composition de ses graines. Vous n’ignorez plus désormais leur incroyable capacité d’absorption (jusqu’à quinze fois le poids d’une graine). Mais saviez-vous aussi que ces graines sont totalement dépourvues de gluten, ce composé responsable de nombreux troubles alimentaires ? Elles se composent de près d’un tiers de protéines (ce qui les rendent particulièrement attractives pour les sportifs), de 30 % de divers omégas (dont les célèbres oméga-3 et oméga-6) et d’un autre tiers de fibres (ce qui explique alors son action favorable contre la constipation). On trouve également une grande partie des acides aminés, des vitamines et des minéraux essentiels au bon fonctionnement du corps humain.

Les experts s’accordent à penser qu’il est recommandé de consommer entre 25 et 40 grammes de graines de chia par jour, peu importe le mode d’absorption. N’espérez pas améliorer les effets attendus en dépassant cette dose conseillée. Bien que cela n’aura pourtant aucun effet désagréable pour votre santé, un tel choix sera finalement bien éloigné de l’objectif initial. Il se montrera tout simplement inefficace et s’apparentera davantage à un gâchis.

Plan du site